www.armenian.ch www.armenian.ch
All Good-Willed Armenians


Décès de Léon Cabat

 
Post new topic   Reply to topic    www.armenian.ch Forum Index -> General
View previous topic :: View next topic  
wizard
Site Admin


Joined: 25 Oct 2003
Posts: 500
Location: 47°23'55''

 PostPosted: Thu Sep 22, 2005 7:24 am    Post subject: Décès de Léon Cabat Reply with quote Back to top

LE DÉCÈS DE LÉON CABAT

Certainement, très peu d'entre vous connaissaient le nom de Léon CABAT (KABA). C'est la raison pour laquelle je me dois de vous en parler afin que ce nom s'inscrive dans les mémoires pour la contribution qu¹il aura apporté à l'industrie du disque en France.

Cette figure légendaire du Show Business français, nous a quitté quelques mois après son concurent mais néanmoins ami de jeunesse, Eddie Barclay, refermant ainsi l'album d¹une certaine époque où il faisait bon vivre.

En 1945, il a 24 ans. Il aime par dessus tout la musique, mais surtout le Jazz. Il écrit alors dans le Bulletin du Hot Club de France, avant de fonder, en 1948, avec Charles Delaunay (époux de Sonia Delaunay), la compagnie des disques Vogue. Sa vie professionnelle se confond avec celle des premiers microssillons qu'il va presser dans sa propre usine de Villetaneuse et la popularisation du Jazz dans l'hexagone. Les noms et les succès de Django Rheinardt, Sydney Bechet, Mahalia Jackson, Dizzy Gillespie, Count Basie, Claude Luter et bien d'autres, lui sont intimement associés.

Première société de disques 100% française, Vogue va très vite s¹imposer et lancer les talents du début des années 60, avec Johnny Hallyday (refusé par Barclay), Françoise Hardy, notre Rosy Armen (Moi qui t'aimais, 1961), Pétula Clark, et puis Jacques Dutronc, les Charlots, Pierre Perret, Antoine, Martin Circus et Axel Bauer. Une très longue liste de talents éclectiques qui ont fait la richesse du label Vogue, sans oublier l'Opéra Rock « La Révolution française » (1973) et l'introduction du Rap en France avec Sugarhill Gang et son tube Rapper's delight.

Cet homme discret, à l'inverse d'Eddie Barclay, aura donc ouvert la voie à bon nombre d¹artistes et suscité de nombreuses vocations. Il est décédé en Suisse, son pays de résidence, le 17 juillet, à la suite d'une intervention chirurgicale. Une messe a été célébrée à sa mémoire le 7 septembre en l'église apostolique arménienne de la rue Jean Goujon (Paris).

Aujourd'hui le nom de Léon KABA fait partie du patrimoine musical de la France, celui d¹un fils de rescapés du Génocide des Arméniens.

Jean ECKIAN | Paris
 
View user's profile Send private message Send e-mail Visit poster's website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    www.armenian.ch Forum Index -> General All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum