www.armenian.ch Gesellschaft Schweiz-Armenien
Perinçek: Presserevue
 

050727|Armenews|Ankara juge inacceptable les poursuites
Lesen Sie den vorstehenden Artikel :: Lesen Sie den nachstehenden Artikel  
27 juillet 2005 | Armenews |

Ankara juge inacceptable les poursuites contre Dogu Perinçek

Le politicien turc, Dogu Perinçek a renouvelé ses propos négationnistes dimanche à l¹occasion du 82e anniversaire du Traité de Lausanne qui a réuni 2000 Turcs d¹une part et 300 Kurdes d¹autre part. Il a évoqué le « soi-disant génocide arménien » qu'il a qualifié de « mensonge international ».


Leader du parti des travailleurs, il avait déjà tenu des propos similaires vendredi lors d'une conférence de presse à Glattburg. Le ministère public du canton de Zurich avait immédiatement déposé une plainte, tout comme l'Association Suisse-Arménie. Le nationaliste turc a été entendu pendant plus de deux heures samedi par le juge d'instruction de Winterthour.
Cette audition a été jugée « inacceptable » et « absolument contraire au principe de liberté d¹opinion » par le ministre turc des Affaires étrangères, Abdullah Gül. « Nous ne pouvons pas accepter un tel comportement envers un leader politique turc. De telles actions sont-elles envisageables pour un pays comme la Suisse qui affirme respecter des valeurs contemporaines ? », s'est-il interrogé dans le quotidien turc Hürriyet. « Nous sommes attristés par ce comportement ».

Le porte-parole du ministère suisse des Affaires étrangères a indiqué que le ministère avait pris note des différentes déclarations parues dans les médias mais ne souhaitait pas faire de commentaires. « Nous appliquons la séparation des pouvoirs », a-t-il souligné.

Le député écologiste Ueli Leuenberger a appelé le gouvernement à « intervenir fermement auprès des autorités turques », en les invitant à faire cesser de tels actes de provocations en Suisse.

La justice vaudoise voulait entendre Dogy Perinçek pendant son séjour en Suisse et avait émis un mandat de comparution à son encontre. Mais le politicien a répondu que son emploi du temps ne lui permettait pas de se libérer ce jour-là. Il devrait être entendu ultérieurement.

Une plainte contre lui avait déjà été déposée au mois de mai par l'Association Suisse-Arménie, également pour négationnisme.

Les relations entre la Suisse et la Turquie s'étaient déjà assombries à la suite d'une autre procédure engagée contre l'historien Yusuf Halacoglu pour violation présumée de la norme pénale contre le racisme. Abdullah Gül avait critiqué publiquement cette enquête et avait retardé un voyage en Suisse.

Armenews [Article ici]

Motherhome | Zurück zur Presseschau | Zurück zum Anfang der Seite

Association Suisse-Arménie - Gesellschaft Schweiz-Armenien