www.armenian.ch Gesellschaft Schweiz-Armenien
Perinçek: Presserevue
 

050723|ATS| Négation du génocide arménien en mai à Lausanne
Lesen Sie den vorstehenden Artikel :: Lesen Sie den nachstehenden Artikel  
Schweizerische Depeschenagentur AG (SDA)
SDA - Service de base français
23 juillet 2005

Développement
Négation du génocide arménien en mai à Lausanne
L'Association Suisse-Arménie dépose plainte



Lausanne (ats) L'Association Suisse-Arménie (ASA) a déposé plainte à
mi-juillet pour négationnisme contre le chef du Parti des
travailleurs turcs Dogu Perincek. Lors d'un discours prononcé le 7
mai à Lausanne, il avait affirmé que le génocide arménien n'avait pas
eu lieu.


Le texte prononcé par M. Perincek à cette occasion et reproduit
depuis dans le journal de son parti en Turquie est clairement de
nature négationniste, a expliqué samedi à l'ats Sarkis Shahinian,
coprésident de l'ASA, confirmant une information de "24 heures". De
tels propos sont punissables par la loi suisse.

Dogu Perincek a été invité à participer, dès vendredi, à trois jours
de manifestations célébrant le 82e anniversaire du Traité de
Lausanne, fondateur de la République turque. Il devrait notamment
s'exprimer dimanche à Lausanne.

Manifestation sous tension

L'ASA a tenté sans succès de faire interdire ce rassemblement qu'il
juge négationniste. "La police cantonale nous a répondu qu'il ne lui
revenait pas de décider d'interdire la manifestation car le pouvoir
politique ne s'était pas prononcé sur son annulation", a déploré M.
Shahinian.

L'association entend pourtant faire pression sur les pouvoirs publics
afin qu'ils ne laissent pas des propos négationnistes impunis. "Quand
une personne qui n'est pas turque viole la loi en Suisse, il doit en
répondre devant la justice. Nous ne comprenons pas pourquoi des gens
venus provoquer ne seraient pas passibles de conséquences pénales et
légales", a expliqué son coprésident.

En revanche, aucune contre-manifestation n'est prévue dimanche à
Lausanne. "Ces provocations doivent être traitées par les organes
compétents. Ce n'est pas aux Arméniens de venir manifester pour
rappeler une vérité historique avérée", a affirmé M. Shahinian. Tant
la Confédération que le Parlement vaudois ont reconnu le génocide,
dont les Arméniens commémorent le 90e anniversaire cette année.

Débat à Winterthour

Avant leur réunion de dimanche à Lausanne, des centaines de Turcs ont
pris part samedi à Winterthour à un débat au cours duquel Dogu
Perincek a réaffirmé ses positions. Sous le slogan "génocide
arménien", des parlements européens ont adopté des résolutions qui
visent à la suppression de l'Etat national turc, peut-on notamment
lire dans le texte écrit de son discours.

Environ 300 Turcs sont arrivés vendredi en Suisse afin de participer
aux festivités prévues dimanche. Le colloque de samedi n'a donné lieu
à aucun débordement, a indiqué un porte-parole de la police
cantonale.

Motherhome | Zurück zur Presseschau | Zurück zum Anfang der Seite

Association Suisse-Arménie - Gesellschaft Schweiz-Armenien