www.armenian.ch Gesellschaft Schweiz-Armenien
Perinçek: Presserevue
 

050728|SDA|L'ambassadeur de Turquie reçu jeudi à Berne
Lesen Sie den vorstehenden Artikel :: Lesen Sie den nachstehenden Artikel  
Schweizerische Depeschenagentur AG (SDA)
SDA - Service de base français
28 juillet 2005

Développement Négation du génocide arménien: L'ambassadeur de Turquie reçu jeudi à Berne

Lausanne f

Berne (ats) L'ambassadeur de Turquie en Suisse devait être reçu jeudi
à Berne au lendemain d'une convocation de l'ambassadeur suisse à
Ankara. La Turquie proteste contre les enquêtes ouvertes par la
justice suisse contre deux de ses ressortissants pour négation du
génocide arménien.


Le chef de la division politique I du Département fédéral des
affaires étrangères (DFAE) Jean-Jacques de Dardel devait s'entretenir
avec l'ambassadeur Alev Kiliç. Interrogée par l'ats, la porte-parole
du DFAE Carine Carey n'a pas souhaité préciser à quelle heure devait
se dérouler l'entretien.

Mercredi, le ministère turc des affaires étrangères a convoqué
l'ambassadeur de Suisse à Ankara. Il a vivement protesté contre les
enquêtes ouvertes par le Ministère public de Winterthour et la
justice vaudoise contre l'historien Yusuf Halacoglu et le responsable
du Parti des travailleurs turcs Dogu Perincek pour des propos
négationnistes sur le génocide arménien de 1915.

La Suisse, "un exemple pour la Turquie"

Les critiques suisses contre la Turquie ont souvent provoqué des
réactions agacées d'Ankara. La question arménienne touche à un tabou
central de l'histoire turque, a déclaré l'historien zurichois
Hans-Likas Kieser dans une interview publiée jeudi par le quotidien
alémanique "Berner Zeitung".

Les reproches des autorités helvétiques ont "beaucoup plus de poids
que s'ils venaient du Venezuela, qui a récemment reconnu le
génocide". Selon M. Kieser, la Suisse a "longtemps été un grand
exemple pour la Turquie". Elle est "le berceau du nationalisme turc",
en raison du Traité de Lausanne, à l'origine de la création de l'Etat
turc en 1923.

Fixer un for unique

Du côté de la justice suisse, le juge d'instruction cantonal vaudois
Jacques Antenen a pris contact avec les autorités zurichoises afin de
fixer un for unique pour la poursuite des infractions commises par
Dogu Perincek. Il n'y a pas de raison que l'intéressé soit poursuivi
dans deux endroits différents pour un même contexte de faits, a-t-il
déclaré jeudi.

La police doit encore confirmer si M. Perincek a réitéré son discours
négationniste en public dimanche dans la capitale vaudoise, lors
l'anniversaire du Traité de Lausanne. Si tel est le cas, l'enquête
sera étendue à ces propos, a ajouté M. Antenen.

Motherhome | Zurück zur Presseschau | Zurück zum Anfang der Seite

Association Suisse-Arménie - Gesellschaft Schweiz-Armenien