www.armenian.ch Gesellschaft Schweiz-Armenien
Perinçek: Presserevue
 

050805|LeTemps|Joseph Deiss persona non grata en Turquie
Lesen Sie den vorstehenden Artikel :: Lesen Sie den nachstehenden Artikel  
Le 5 août 2005 | Le Temps | D. S. Miéville | Berne


Joseph Deiss persona non grata en Turquie


Kürsad Tüzmen, ministre turc de l'économie Photo: Keystone/AP
GENOCIDE. Le ministre turc de l'Economie annule la visite à cause des enquêtes suisses.


Les relations entre la Suisse et la Turquie sont décidément inscrites dans un courant qui souffle alternativement le chaud et le froid. Après Micheline Calmy-Rey, qui a finalement effectué en mars dernier dans ce pays une visite longtemps remise, c'est aujourd'hui Joseph Deiss qui est victime d'un accès de mauvaise humeur à Ankara. Le ministre de l'Economie doit renoncer à la visite agendée pour le début septembre à son homologue turc, Kürsad Tüzmen. L'ambassade de Suisse à Ankara a reçu mercredi une note officielle, annonçant l'annulation de ce voyage, au motif que le ministre turc de l'Economie ne serait pas disponible aux dates prévues. La rencontre ne pourra de ce fait pas avoir lieu au mois de septembre.

Cette rebuffade s'inscrit dans le courant d'un nouvel épisode de tension entre Ankara et Berne, provoqué indirectement par la toute récente commémoration, voilà deux semaines, du Traité de Lausanne, qui a délimité les frontières de la Turquie moderne, en 1923. Les Turcs n'ont pas apprécié l'ouverture d'une enquête contre Dogu Perincek, chef d'un parti d'extrême gauche, qui avait nié à cette occasion, lors d'une conférence de presse dans le canton de Zurich, le génocide des Arméniens. Dogu Perincek a été entendu le 23 juillet par le juge d'instruction de Winterthour. Il faisait déjà l'objet d'une enquête dans le canton de Vaud pour des faits similaires. Une enquête avait également été ouverte en mai à Winterthour, pour les mêmes raisons, contre l'un de ses compatriotes, l'historien Yusuf Halacoglu. [Article ici]

www.letemps.ch 2005

Motherhome | Zurück zur Presseschau | Zurück zum Anfang der Seite

Association Suisse-Arménie - Gesellschaft Schweiz-Armenien