www.armenian.ch Association Suisse-Arménie
Turquie-EU: Revue de Presse
 

040604|Libé|François Hollande: la Turquie doit reconnaître
Voir l'article précédent :: Voir l'article suivant  
4 juin 2004 | Libération | Paul QUINIO | Paris

QUESTION A. François Hollande, français.

Pourquoi exiger de la Turquie la reconnaissance du génocide arménien avant de négocier son adhésion?


François Hollande est Premier secrétaire du Parti socialiste.

«Comment ne pas avoir cette exigence ? J'ai signé, hier, avec les socialistes arméniens un texte exigeant la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie avant l'ouverture de négociations sur son entrée dans l'UE avec le souci d'être respectueux de principes. Je précise au passage que les socialistes arméniens souhaitent l'ouverture de ces négociations. Sur le respect des principes, la France s'est engagée, en 1999 lors du Conseil européen de Copenhague, à ouvrir des négociations, conditionnées au respect des critères sur la démocratie, les droits de l'homme, le statut des prisonniers politiques... Comment ne pas considérer la reconnaissance du génocide arménien comme un de ces critères ? Le Parlement français a lui-même voté une résolution en 2001 le reconnaissant. Plusieurs pays ont fait de même. Sur ce sujet, Jacques Chirac m'a choqué quand il a déclaré que cette question relevait des relations bilatérales entre la Turquie et l'Arménie. Pas du tout. Le génocide est un crime contre l'humanité qui doit être reconnu comme tel. Pourquoi les démocrates turcs ne reconnaîtraient-ils pas ce génocide perpétré à l'époque de l'Empire ottoman. Ce n'est pas une manière de fermer la porte. Je trouve que la position de refus de la droite est indécente alors que, pour Jacques Chirac, il est "prématuré de trancher".»

Adresse de l'article: http://www.liberation.fr/page.php?Article=211995

© Libération 2004 - www.liberation.fr

Motherhome | Retour à la Revue de Presse | Retour haut de la page

Association Suisse-Arménie - Gesellschaft Schweiz-Armenien