www.armenian.ch www.armenian.ch
All Good-Willed Armenians


Appel pour sauver l’église de Norachen (Tbilissi)

 
Post new topic   Reply to topic    www.armenian.ch Forum Index -> General
View previous topic :: View next topic  
wizard
Site Admin


Joined: 25 Oct 2003
Posts: 500
Location: 47°23'55''

 PostPosted: Tue Jun 03, 2008 2:46 pm    Post subject: Appel pour sauver l’église de Norachen (Tbilissi) Reply with quote Back to top

Appel pour sauver l’église de Norachen (Tbilissi)

L’Union Yerkir lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle prenne des mesures immédiates afin de résoudre le problème des minorités en Géorgie et facilite la restitution de l’église de Norachen (Tbilissi) à son légitime propriétaire.

Alarmée par les récents événements autour de l'église arménienne Norachen de Tbilissi (Géorgie), l’Union Yerkir demande l’arrêt des travaux de transformation de l’église arménienne de Norachen et sa restitution immédiate à son légitime propriétaire, l’Eglise Apostolique Arménienne.

Ci-dessous, l’appel remis le 29 mai 2008 à Tbilissi au Président de la Géorgie, au 1er ministre, au Président du Parlement, au ministre des affaires étrangères, au ministre de l’éducation, au ministre de l’intérieur, au ministre de la culture et de la protection des monuments, au Catholicos de l’église orthodoxe géorgienne, à l’ombudsman de Géorgie (médiateur de la République), aux ambassades d’Allemagne, de France, d’Italie, de Russie, de Suisse, du Royaume-Uni, des USA, du Vatican, de l’Union Européenne, du Conseil de l’Europe, de l’ONU, de l’OSCE et des ONG des droits de l’homme et des minorités agissant en Géorgie.
___


A toutes les Organisations Internationales, Ambassades et ONG des droits de l’homme et des minorités œuvrant en Géorgie.

Bien que la Géorgie ait signé et ratifié de nombreux traités internationaux sur la liberté de pensée, de conscience et de religion, la situation quant à la protection des droits religieux des minorités en Géorgie est affligeante.

En comparaison des droits de l'Eglise Orthodoxe Géorgienne, les autres confessions religieuses, particulièrement l’Eglise Apostolique Arménienne et l’Eglise Catholique souffrent continuellement de discrimination de la part des autorités. Les bâtiments religieux nationalisés pendant le régime soviétique n’ont toujours pas été rendu à leur légitime propriétaire, 17 ans après la déclaration d’indépendance de la Géorgie.

L'Église Apostolique Arménienne exige la restitution de ses églises à Tbilissi, "Norachen", "Sourp Nechan", "Chamkhoretsots Sourp Astvadzadzin", "Mughno Sourp Kevork", "Sourp Minas" et "Sourp Nechan" à Akhaltsikhé.

Des nombreuses organisations internationales, instituts et ONG des droits de l'homme reconnaissent la légitimité de ces revendications et recommandent continuellement au gouvernement géorgien de résoudre ces problèmes.

Le Comité de Droits de l'homme de L'ONU, lors de sa 91ème session des 15 et 16 octobre 2007, a examiné le cas de l’état géorgien face au respect de ses obligations du « Pacte relatif aux droits civils et politiques». Les observations rendues préconisaient :
    « Le Comité note que l’État partie a expliqué que le statut d’organe public légal était accordé exclusivement à l’église orthodoxe géorgienne pour des raisons tenant à des facteurs historiques et sociaux. Toutefois il craint que le statut différent d’autres groupes religieux puisse conduire à une discrimination. Il regrette que les problèmes liés à la restitution des lieux de culte et autres biens des minorités religieuses, confisqués pendant la période communiste, n’aient pas été réglé.

    L’État partie (la Géorgie) devrait prendre des mesures pour garantir le respect sans réserve du droit à la liberté de religion ou de conviction et veiller à ce que sa législation et ses pratiques soient entièrement conformes à l’article 18 du Pacte. Il devrait s’occuper des problèmes liés à la confiscation des biens des minorités religieuses »


La question d’un statut légal pour les Eglises Apostolique Arménienne et Catholique ainsi que le retour des édifices religieux à leurs légitimes propriétaires a été soulevé par plusieurs instances européennes et internationales se basant sur des rapports sur la liberté de conscience et de religion en Géorgie ainsi que par des rapports venant de l’ombudsman (médiateur de la République) de Géorgie.

Malgré toutes ces recommandations et appels le gouvernement géorgien continue sa politique discriminatoire dont la dernière action en date est la transformation de l’église arménienne Norachen à Tbilissi en église géorgienne.

Le père Tariel Sikinchelashvili, prêtre de l'Église Orthodoxe géorgienne, a commencé des travaux sur le terrain de l’église de Norachen et les a temporairement interrompus après les protestations publiques de la communauté arménienne de Tbilissi.

L’ONG Yerkir a dépêché, les 21 et 22 mai dernier, à Tbilissi une délégation pour enquêter sur les exactions contre l’église arménienne de Norachen. Pendant l'entretien avec le Père Tariel Sikinchelashvili, nous avons découvert que les travaux de construction avaient été autorisés par la municipalité de Tbilissi.

Et bien que la construction du mur (portant des symboles religieux géorgiens) ceinturant l’église ait été suspendue, les travaux continuent toujours dans le jardin de l'église. Nous avons soigneusement documenté les faits mentionnés par un DVD ci-joint à ce courrier comportant un reportage vidéo réalisé par nos soins.

Il comporte :
    1. Le permis de construire délivré par la municipalité de Tbilissi.

    2. La déclaration de l’ombudsman (médiateur de la République) géorgien affirmant que les autorités géorgiennes ne font rien pour mettre en œuvre les recommandations internationales.

    3. Une vidéo montrant que les travaux de construction sont toujours en cours dans l’église arménienne de Norachen. Vous pouvez consultez cette vidéo en ligne : www.youtube.com/watch?v=om1GzTHuJ5Q


En considération de ces faits, l’Union YERKIR fait appel à l'ONU, l'Union Européenne, l'OSCE, le Conseil de l'Europe et toutes les organisations internationales concernées par les droits de l’homme à prendre des mesures immédiates contre la Géorgie pour résoudre les problèmes des droits des minorités et faciliter par dessus tout l'enregistrement légal des Eglises Apostolique Arménienne et Catholique ainsi que la restitution, à leurs légitimes propriétaires, de tous les édifices religieux confisqués en Géorgie.


Union YERKIR pour le rapatriement et la réinsertion

Contact Yerkir : Robert Tatoyan, Mobile +374 94 36 17 93, mail : contact@yerkir.org

Contact presse : Anahit Davidyants, Mobile: +374 94 45 99 94, mail : anahit@yerkir.org
 
View user's profile Send private message Send e-mail Visit poster's website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    www.armenian.ch Forum Index -> General All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum