www.armenian.ch www.armenian.ch
All Good-Willed Armenians


"Kunta Kinté, « Sperme arménien"- la négation du r

 
Post new topic   Reply to topic    www.armenian.ch Forum Index -> Politics | Genocide
View previous topic :: View next topic  
iminhokis
Wizards


Joined: 25 Oct 2003
Posts: 3321

 PostPosted: Wed Jul 04, 2007 2:57 pm    Post subject: "Kunta Kinté, « Sperme arménien"- la négation du r Reply with quote Back to top

Quote:

dimanche 1er juillet 2007, Stéphane/armenews
Tribune publiée par Orhan Kemal Cengiz vendredi 22 Juin 2007 dans le journal Turkish Daily News


« Kunta Kinté, « Sperme arménien », la négation du racisme ! » par Orhan Kemal Cengiz


Si vous demandiez à un homme dans la rue en Turquie ce que signifie le mot racisme, vous aurez probablement droit à une vague réponse et à des exemples hasardeux plutôt qu’à une définition conceptuelle. Ces exemples se référeront d’ailleurs probablement à d’autres pays comme les Etats-Unis et les pays européens mais pas du tout à la Turquie !


Pour nous le racisme est associé à ce que l’homme blanc fit à l’homme noir. Le racisme est juste une image qui hante nos mémoires de la série « Racines ». C’est la scène où l’homme blanc qui moleste l’homme noir lui dit « dis ton nom négro », « mon nom est Kunta Kinté », « Ton nom est Toby nègre », jusqu’à qu’enfin après des heures de flagellation Kunta Kinté cède et lâche « mon nom est Toby monsieur ! ». C’est la seule forme de racisme que nous connaissons.

Je n’ai jamais rencontré un Turc qui se considère lui-même comme un raciste. Cependant les remarques racistes volent en l’air dans les conversations du quotidien dans ce pays. Notre language est plein d’expressions racistes. Par exemple, Abdullah Ocalan, le leader du Parti des Travailleurs du Kurdistan déclaré hors-la-loi, est qualifié de « sperme d’Arménien » (Ermeni Dolu). Si vous considerez combien Ocalan est haï dans ce pays alors vous pouvez imaginer comment il est flatteur d’être un « sperme d’Arménien ». « Les juifs sont des lâches ! », « les Arabes sont des traîtres » ! Sans compter le vocabulaire très offensent à l’égard de la communauté des Roms.

J’observe que les Turcs qui emploient des expressions racistes en tant que part de leur identité ultranationaliste ou par inadvertance comme part de leur protestation contre les « jeux des puissances impérialistes » dans ce pays ont aussi le profond sentiment d’être des victimes. Ils sont Kunta Kinté et non pas le gars blanc qui tient le fouet à sa main. Toute cette colère et cette haine proviennent de ce sentiment d’être une victime, victime de l’impérialisme, victime des conspirations ! D’où nous vient cette distorsion de l’identité ? Nous n’avons jamais été colonisés, ni soumis, aucun des Etats turcs formés sur ce territoire n’a été mis à mal par des puissances étrangères ! Au contraire, l’Empire ottoman a été l’entité politique la plus puissante et la plus redoutée de la planète !

Je ne veux pas tenter d’expliquer ceci de manière intégrale ou d’analyser l’identité turque (du moins pas dans cet article) mais je voudrai dire que ce sentiment d’être une victime a de si profondes racines dans notre identité que nous ne pouvons nous-mêmes nous considérer comme des acusés. Par exemple, la plupart des Turcs pensent que nous avons été poignardés dans le dos par les Grecs, les Bulgares, les Roumains et d’autres qui ont proclamé leur indépendance de l’Empire ottoman. Ceci est vraiment étrange n’est-ce-pas qu’une nation qui accorde autant de force à sa propre indépendance nourrisse autant de colère envers les ex-sujets de l’Empire ottoman en raison de leur séparation de l’Empire et de leur déclaration d’indépendance.

Je crois que ce sentiment « d’être une victime » sert comme une sorte de rempart dans notre inconscient collectif. C’est un moyen d’intervertir complètement certains faits historiques dans ce pays. C’est un chemin afin de ne pas se confronter à ce qui arriva aux citoyens non-musulmans de ce pays. « Je suis la victime et non l’Arménien, le Grec ou le Juif ! ». Nous avons ce sentiment encore aujourd’hui et il ne fait que se renforcer. Nous sommes à nouveau les victimes des puissances de l’Ouest contre nous ! Nous sommes les Kunta Kinté des temps modernes, cernés par des ennemis et prêts à devenir à nouveau les victimes de l’homme blanc ! Le sommes-nous vraiment ?

Questions et réponses : Comment les « discours d’incitation à la haine » sont-ils appréhendés par la loi turque ?

Comme je l’ai expliqué dans mes précédents articles parus dans ces colonnes, nous avons un sérieux problème avec le « discours d’incitation à la haine » en Turquie, particulièrement celui dirigé contre les minorités. Nous avons dans le Code Pénal turc un article qui punit toute incitation à la haine , l’article 216 qui a remplacé l’article 312 du précédent Code Pénal.

L’article 216 précise que :

1) Toute personne qui incite ouvertement certains groupes de la population à du ressentiment ou de la haine à l’égard d’autres sur des critères de classe sociale, de race, de religion, de secte ou de distinction régionale, d’une manière que cela peut représenter un danger clair et imminent pour l’ordre public, est passible d’une peine d’emprisonnement comprise entre un à trois ans.

2) Toute personne qui dénigre ouvertement une partie de la population sur la base de critères tels que la classe sociale, la race, la religion, la secte, le sexe ou la distinction régionale est passible d’une peine d’emprisonnement comprise entre six mois à un an.

3) Toute personne qui dénigre ouvertement les valeurs religieuses d’une partie de la population est passible d’une peine d’emprisonnement comprise entre six mois et un an dans le cas où l’acte en cause est susceptible de perturber la paix publique.

Je n’ai jamais vu cet article être appliqué aux « discours d’incitation à la haine » dirigés contre les minorités. Au contraire il a été systématiquement appliqué contre ceux qui affirment qu’il y a en Turquie des minorités ou différents « peuples » autres que les Turcs. En disant cela ils sont supposés faire de l’« incitationsà la haine » au sein de la société ! Je n’ai jamais vu cet article utilisé par les procureurs à l’encontre de ceux qui incitent réellement à la haine contre les Protestants, les Arméniens, les Grecs, les Juifs et d’autres ! Nous les Turcs sommes les seuls Kunta Kinté de ce monde !

orhan.kemal@tdn.com.tr
 
View user's profile Send private message Send e-mail Visit poster's website MSN Messenger ICQ Number
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    www.armenian.ch Forum Index -> Politics | Genocide All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum