Union Genérale Arménienne de Bienfaisance

L’Union Générale Arménienne de Bienfaisance (UGAB) a été créée au Caire (Egypte) en 1906 sur l’initiative de Boghos Nubar Pacha. Avec un groupe de notables arméniens, il jeta les bases d’une grande Union. Leur motivation principale était de créer une association destinée à secourir le peuple arménien, dont la survie, en tant que minorité chrétienne de l’Empire ottoman, était menacée. L’objectif était donc clairement défini : rassembler les Arméniens, concourir à leur développement intellectuel, économique et moral, et leur permettre ainsi de se maintenir sur leur terre natale. Ainsi, entre 1906 et 1914, des dizaines de sections de l’Union furent fondées et apportèrent une aide efficace aux populations rurales arméniennes d’Asie mineure par l’envoi de machines agricoles et de semences, tout en développant l’alphabétisation par l’ouverture de nombreuses écoles.

La période de la 1ère Guerre Mondiale, durant laquelle fut perpétré le génocide arménien, marqua durablement l’histoire moderne des Arméniens ; elle fut aussi déterminante pour l’UGAB. En 1914, Boghos Nubar Pacha quitte le Caire pour s’installer définitivement à Paris. Malgré les lourdes pertes subies par nombre de sections de l’Union, celle-ci parvient à porter secours aux rescapés du génocide grâce au dévouement de ses membres survivants.
 Après la guerre, l’UGAB se réorganise et se redéploie dans les nouvelles terres d’asile, au Proche-Orient, en Grèce, en France et en Amérique, où elle va dorénavant se consacrer à la diaspora naissante.

Les Arméniens se sont depuis parfaitement intégrés dans plus de 20 pays. L’UGAB a beaucoup contribué à cette intégration, après avoir pris en charge pendant plusieurs années l’éducation de milliers d’orphelins dans ses établissements de Cilicie (Adana, Mersin,…), de Syrie (Damas), d’Egypte (Le Caire, Alexandrie), du Liban (Beyrouth), d’Irak (Mossoul). L’UGAB aujourd'hui se consacre plus spécifiquement à l’éducation et à la culture.


Le magnat du pétrole Calouste Gulbenkian dirige l'UGAB de 1930 à 1932. Suivent à la tête de l'organisation le fils cadet de Boghos Nubar Pacha, Zareh Bey Nubar (1932 à 1940), Arshag Karagheusian (1942 à 1953). Alex Manoogian (1953 à 1989) donne à l'UGAB sa véritable dimension mondiale pour devenir l’association la plus importante de la diaspora arménienne. Sa fille Louise Manoogian Simone lui succède de1989 à 2002.

En 1981, son siège est transféré à Saddle Brook, dans le New Jersey. Elle compte aujourd’hui plus de 22 000 membres, 120 sections et 27 centres culturels répartis aux Etats-Unis, en Europe, au Moyen Orient, en Amérique de Sud et en Australie. Elle contrôle directement une vingtaine d’écoles (6600 élèves) et subvantionne 16 autres établissements scolaires. Elle gère également 2 bibliothèques, l’une à Paris, l’autre dans le New Jersey.

Depuis le mois de mai 2002, Mr Berge Sétrakian a été désigné comme nouveau Président de l’UGAB mondial, dont le siège est Saddle Brook, dans le New Jersey.

 

Université virtuelle arménienne de l’UGAB

Le 30 juillet 2010 | Armenian Virtual College | AGBU | Erevan

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Forum Global en Ligne: l’Université virtuelle arménienne de l’UGAB résume sa première année d’activité

 

Le 2 juillet 2010 l’Université virtuelle arménienne (UVA) de l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance(UGAB) a célébré le premier anniversaire d’activité en organisant un forum global en ligne (FGL) pour présenter ses progrès et discuter les perspectives futures dans l’éducation arménienne.

 

Voir sur YouTube

 

Lancé en juin 2009, l’UVA est la première institution arménienne avec l'objectif distinct pour rendre l'éducation arménienne accessible à tous et partout grâce à des technologies d'avant-garde. L’éducation à l’UVA est réalisée en six langues: arménien oriental, arménien occidental, anglais, russe, français et espagnol. Au cours de son activité d'un an l’Université virtuelle arménienne a eu quatre sessions académiques, 550 participants de 35 pays. La géographie vaste de l’UVAqui s'étend des États-Unis à la Russie, du Venezuela à l'Afrique du Sud, de l'Argentine à la Réunion, a prouvé que le projet nouvel d’éducation de l'UGAB réalise  son but de surmonter les obstacles éducatifsqui ont inquiété la diaspora arménienne depuis des décennies.

 

Pendant son allocution d'ouverture docteur Yervant Zorian, membre du Conseil Central de l’UGAB et le créateur/président de l’UVA a présenté l’activité et les acquis de l’UVA pendant l’année passée. Parmi plus de mille universités en ligne dans le monde, l’UVA est la première consacrée à l’éducation arménienne. Docteur Zorian a constaté qu’aujourd’hui seul cinq pour cent de la jeunesse arménienne du monde à accès à l’éducation arménienne traditionnelle. Le projet de l’UVAa été proposé en 2004 par la filière Silicon Valley de l’UGAB comme un programme éducatif étant capable de satisfaire les exigences actuelles de la Diaspora et les besoins des étudiants de nos jours. Dès ce jour-là, la technologie du programme était développée en grande partie avec la collaboration directe des scientifiques et des ingénieurs de l'Université d'Etat d'Erevan. Il a apprécié la collaboration avec le Centre de formation en TI et de la recherche de l'Université d'Etat d'Erevan sur le soutien à l'élaboration du contenu des cours de l’UVA.

 

Dans son discours de félicitations la ministre de la Diaspora de RA Hranoush Hakobian a exprimé sa gratitude à l'UGAB et à l'Université d'Etat d’Erevan d'établir une telle université en ligne de haute qualité. Elle a également suggéré d'inviter tous les étudiants diplômés de l'UVA à l'Arménie pour une cérémonie de graduation.

 

Dr. Carol Aslanian, membre du Conseil Central de l’UGAB et du Conseil des Directeurs de l’Université de Phénix, l’une des grandes universités de l’éducation en ligne du monde, a parlé des développements et des innovations récentes de l'éducation en ligne, a présenté certaines analyses statistiques du champ.Professeur Molly Freeman, spécialiste de l’éducation en ligne, s’est rejoint de Berkeley, en Californie et a présenté les particularités de la sphère et l’importance de la mission effectuée par l’UVA.

 

Beaucoup d’étudiants de différents pays du monde, y compris des étudiants de la France, de la Russie, de la Turquie, des Émirats Arabes Unis et des Etats-Unis, ainsi que les instructeurs en ligne de l’UVA et des spécialistes d’éducation en ligne ont participé au forum global en ligne à travers un pont vidéo en direct. Les étudiants ont parlé de leur expérience de l’éducation en ligne à l’UVA et ont répondu aux questions de l’auditoire.

 

Plusieurs étudiants de l’UVA, qui se trouvaient en visite en Arménie au cours de l'été, ont assisté personnellement à l'événement à Erevan et ont partagé leur expérience d'apprentissage et points de vue.

 

Pendant sa première année d’activité, l’UVA a également introduit une méthode d'enseignement hybride qui cible les écoles et les établissements d'enseignement en offrant un mélange de pédagogies traditionnelles et en ligne.L’UVA a réalisé cette méthode pour la première fois avec l’école Ohanessian de Sharjah, Émirats Arabes Unis. Le chef du Conseil de l’école mentionnée M. Hrach Bronsuziana rejoint le forum global en ligne et a partagé l’expérience positive de leur école avec les participants.En plus, l’école Lazar Najarian Galouste Gulbenkian de l’UGAB d’Alep s’est joint au forum via un pont vidéo en directet a parlé de son enthousiasme avec le lancement prochain d'une classe hybride similaire dès la session prochaine 2010-2011.

 

À présent l’UVA a trois départements: langue arménienne, histoire et culture, chacun d’eux offre des cours de différents niveaux. Un nouvel cours, l’histoire de la musique arménienne, sera présenté dès la session d’automne 2010. L’auteur du cours docteur Mher Navoian, professeur de la Conservatoire d’Etat d’Erevan s’est joint au forum global en ligne et a brièvement présenté la structure du cours et les objectifs.

 

Dr Artur Avagian, professeur de l’Université d’Etat d’Erevan et le directeur du programme de développement de l’UVA a présenté le système de gestion de cours à l'UVA.Les quatre instructeurs en ligne ont parlé des projets de groupe, des forums de discussion et des devoirs du cours faits pendant les classes virtuelles.

 

Mme. Talar Kazanjian de la Géorgie et M. Davit Abrahamian de l’Afrique du Sud ont partagé leurs opinions sur l'influence de l’UVA dans les communautés arméniennes réparties à travers le monde.

 

Prof. Samvel Shoukourian, membre du Conseil de l’UVA et chef du Centre de formation en TI et de la recherche de l'Université d'Etat d'Erevan a conclu le forum global en ligne avec les remarques de clôture.

 

Tous les invités étaient invités à fêter le premier anniversaire de l’Université virtuelle arménienne.

 

Sur UVA

 

Proposé en 2004 par la filière Silicon Valley de l’UGAB, la mission de l’Université virtuelle arménienne est d'atteindre toutes les personnes intéressées et des groupes dans le monde qui cherchent l'enseignement en études arméniennes. Grâce aux moyens de communication synchronique et diachronique, l’UVA donne la possibilité aux étudiants d’apprendre le nouvel matériel en épargnant le temps, ainsi que se rencontrer avec leur instructeurs en ligne et condisciples virtuels.Avec les dernières progressions dans le monde de l'éducation en ligne, grâce à des cours de niveau universitaire l’UVA crée une communauté virtuelle d’éducation favorisant à la fois la formation des relations culturelles et sociales en engageant des étudiants de toute la diaspora arménienne.

 

Ziran!

Support your local Ziran!

Schaffhauserstrasse 30

CH 8006 Zürich

 

 

Take a share:

Info - Share certificate

 

 


Calendar

News & Forum

Webmail

English
French
German