La Turquie veut achever le génocide des Arméniens

Il y a exactement 100 ans, en septembre 1920, la Turquie attaquait la jeune République d'Arménie, violant ainsi le traité de Sèvres qu'elle avait pourtant signé un mois plus tôt, le 10 août 1920.

 

La parole de la Turquie n'a aucune valeur : que ce soit le traité de Sèvres ou le pacte de l'OTAN, seul compte l'idéologie nationaliste du panturquisme. La seule constante qui lie à jamais l'empire ottoman et la Turquie moderne est bien cet acharnement à anéantir les Arméniens.

 

L'histoire se répète, et l'Europe est toujours aussi faible dès que les Turcs appellent à verser le sang des Chrétiens d'Orient.

 

 

 

 


English
French
German